Raphaëlle de Groot à Venise

2013

Raphaëlle de Groot a fait grand effet pendant la journée d’ouverture de la 55e Biennale d’art de Venise.

La Montréalaise, lauréate du prix Sobey 2012 et du prix Pierre-Ayot 2006, était la seule artiste québécoise présente lors de cette manifestation d’art contemporain. Il s’agit d’une initiative de Louise Déry, directrice de la Galerie de l’UQAM et commissaire du projet.

À Venise, dans le lieu même où le masque, la mascarade et le déguisement sont devenus une allégorie de la ville, Raphaëlle de Groot a réalisé une performance qui s’est déployée en trois phases : la métamorphose, dans les Giardini de la Biennale, au cours de laquelle elle s’est aveuglée et parée de multiples accessoires et prothèses; ensuite, la déambulation, ainsi attifée, jusqu’en bordure du Grand Canal; et finalement, la procession en gondole, pendant laquelle elle s’est tenue debout, étonnante figure de proue en équilibre incertain.

Un film a immortalisé ces moments inédits.

Cette performance a su, par sa force visuelle, attirer l’attention aussi bien des professionnels de l’art, que des touristes et des Vénitiens.

Catégorie