Préserver le passé pour l’avenir

2015

En classant un bien patrimonial, on reconnaît collectivement sa valeur, tout en assurant sa protection et sa transmission aux générations futures. Ainsi, en 2015, le Studio Ernest-Cormier et le Complexe de la maison Alcan ont reçu leur avis de classement.

Ernest Cormier fut un des plus importants architectes du 20e siècle, qui a contribué au renouvellement de l’architecture dans les années 1920 à 1930. Le studio qu’il a construit a d’abord été son lieu de création, avant de devenir un atelier de céramique, puis de sculpture pour l’École des beaux-arts de Montréal. L’édifice en brique rouge et sa grande verrière accueille actuellement des artistes en résidence.

D’époques et de styles différents, les bâtiments du complexe de la Maison Alcan témoignent de l’évolution de l’architecture depuis la fin du 19e siècle. Ils intègrent plusieurs immeubles anciens dont la restauration, effectuée dans les années 1980, a préservé les façades patrimoniales au sein d’un complexe moderne, dont l’aménagement harmonieux en fait un projet phare en urbanisme.

Désormais protégés, ces lieux chargés d’histoire sont promis à un bel avenir !

Catégorie