Plonger à 360 degrés

2014

L'année s'est ouverte avec le Printemps numérique, pendant lequel Montréal a été l'hôte de nombreuses initiatives mettant en valeur le considérable savoir-faire et la créativité de nos artistes et institutions en art numérique. L'engouement du public a confirmé notre place privilégiée de ville à l'avant-garde et inventive. Cette première rencontre a contribué à consolider le rayonnement de Montréal sur la scène des arts numériques et a renforcé les réseaux de diffusion de ce format. 

Qu’est-ce que la création immersive? C’est une production qui allie tous les sens afin de donner au spectateur le sentiment d’évoluer au coeur même de la présentation, à 360 degrés.

À la Société des arts technologiques (SAT), la Satosphère, l’immense dôme qui sert à projeter des réalisations en sons et images, est à l’avant-garde dans le domaine. C’est cette position privilégiée qui faisait de la SAT l’endroit de choix pour créer un premier Symposium international sur les arts immersifs. Chercheurs, créateurs et amateurs du genre en provenance d’une vingtaine de villes dont New York, Hong Kong et Vienne, s’y sont donné rendez-vous du 21 au 25 mai. Intitulée IX — Immersion Expérience, cette rencontre s’est déroulée dans le cadre du Printemps numérique.

La SAT a pu bonifier les effets visuels déployés sur son dôme, avec Quantum, une projection conçue expressément pour elle. De plus, tout au long du symposium, les artistes de partout à travers le monde ont pu profiter de cette vitrine pour faire connaître leur art. Cette première rencontre a contribué à consolider le rayonnement de Montréal sur la scène des arts numériques et a renforcé les réseaux de diffusion de ce format.

Catégorie