Métal organique

2014

Au printemps dernier, en même temps que l'éclosion de la nature, une immense sculpture aux formes d'épis ou de feuilles, a surgi devant l'édifice de la Commission de la construction du Québec (CCQ). Dans la foulée de la construction de son nouveau siège social en 2011, la CCQ a choisi d’y intégrer une oeuvre d’art, un exemple  à suivre, sur tout le territoire montréalais. La création qui est une contribution de la CCQ à l’embellissement de son quartier et de sa ville est une collaboration de l’artiste Francine Larrivée avec Formaviva et Les Jardins Lumières.

Oeuvre de l’artiste montréalaise Francine Larivée, les cinq éléments qui composent L’objet construit ou la concordance des gestes unifiés s’imbriquent, s’arquent et se déploient de façon dynamique à même l’imposante structure d’acier Corten, qui pèse près de  23 tonnes. Alliant la solidité du métal aux formes organiques et légères des végétaux, l’oeuvre évoque le partage des connaissances et les valeurs des bâtisseurs québécois.

Ayant lancée sa carrière à la fin des années 1970 par l’imposante oeuvre-labyrinthe, intitulée La chambre nuptiale, Francine Larivée s’est rapidement intéressée aux grands projets à l’intérieur du bâti, puis in situ aux montages monumentaux inspirés de la nature, créant ainsi des sculptures monumentales, des véritables « oeuvres-jardins ». De nombreux ouvrages publics de l’artiste sont installés à travers le Québec et à l’étranger.

Catégorie
Mots-clés