Les livres, c'est du bonbon

2013

Ces anciennes machines distributrices de friandises alimentent en recueils et livres de poche les citoyens pour 1 $.

Machin-Ô-livres

Dans le Sud-Ouest, une Machin-Ô-livres a été installée près de deux piscines et de deux centres sportifs pendant l’été.

Ces anciennes machines distributrices de friandises sont détournées de leur fonction pour alimenter en livres de poche et recueils de poésie les citoyens au coût modique de 1 $. Les livres proviennent des inventaires élagués des bibliothèques municipales. Ce projet est inspiré de celui de la MRC de Charlevoix et d’une machine installée à la gare fluviale.

Le site Internet Rue89.com, associé au Nouvel Observateur, a même inscrit cette initiative au 2e rang des 100 bonnes idées à importer en France. Le projet suscite déjà l’intérêt de Laval, Westmount, Repentigny. La machine a été aussi présentée au Salon du livre de Montréal en partenariat avec l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) pour faire la promotion des auteurs québécois ainsi qu’au Congrès des milieux documentaires. Un projet original fort populaire !

Livres-service

D’abord installées dans Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce l’an dernier, les boîtes à livres en partage se multiplient sous toutes les formes. En libre-service, elles sont désormais implantées dans d’autres secteurs de la ville, dont l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie

Stimuler la lecture pour aider les Montréalais 

Rappelons que les Bibliothèques de Montréal réalisent au quotidien des projets en dehors des lieux habituels afin d’inviter encore plus la population à lire. Que l’on songe à Contact, Livres dans la rue. La lecture est un gage de réussite scolaire pour les jeunes, aide au développement du langage et permet de développer l’imaginaire. Autant de bonnes raisons de multiplier les occasions de rencontres avec le livre et la lecture.

Catégorie