Les festivals montréalais n’ont pas de frontières

2013

C’est bien connu, Montréal est la reine des festivals. Chaque année, plus de 100 festivals ont lieu dans la métropole. En 2013, d’autres villes du monde ont pu profiter de nos fameux festivals.

MEG Montréal

Fondé en 1999 par Mustapha Terki et Jacques Primeau, le Montréal Électronique Groove (MEG) a permis à grand nombre d’artistes de se produire en spectacle, qu’ils soient connus ou en voie de le devenir, tels que M.I.A, Justice, Chromeo ou Santigold. Pour ses 15 ans, le MEG s’est associé à d’autres festivals de la scène internationale afin d’afficher le talent montréalais : le Festival Martizik, en Martinique, le Festival Cultural de Mayo, au Mexique, et la Techno Parade de Paris, qui fête également ses 15 ans.

Cet anniversaire a été marqué entre autre par un char dans la parade qui prend possession de la capitale. Certains artistes montréalais y ont représenté le talent de chez nous, tandis qu’en retour, le MEG a accueilli des artistes étrangers.

BEAF X Elektra : Focus Québec

Le BEAF, ou Bozar Electronic Arts Festival, de Bruxelles s’est associé à Elektra, festival montréalais alliant arts numériques et musique d’avant-garde, pour mettre en place une édition spéciale de BEAF : Focus Québec. C’est plus de 20 artistes québécois qui ont été accueillis à Bruxelles au mois de septembre et qui ont pu présenter des spectacles avant-gardistes tels qu’Event Horizon, de Matthew Biederman, ou frequencies (a), de Nicolas Bernier, lauréat en Autriche d’un Golden Nica aux prix Ars Electronica 2013. Focus Québec était une première pour les deux festivals, une belle occasion de faire rayonner les talents des artistes québécois en Europe.

Catégorie