Le futur d’aujourd’hui

2015

Montréal figure en bonne position sur la carte des Connecting Cities, un réseau mondial de villes branchées qui diffusent des images artistiques sur des façades ou des écrans publics. Il était donc tout à fait naturel qu’elle participe activement au projet européen Human Futures, qui replace l’être humain au centre du développement technologique et numérique. Grâce aux sites de projection installés dans le Quartier des spectacles, Montréal est devenue un exemple unique de cette intégration.

Michel de Broin, Sébastien Pierre, Daniel Iregui et Darsha Hewitt, quatre créateurs montréalais reconnus internationalement pour leur collaboration à des projets comme le Quartier des spectacles, les festivals MUTEK et Elektra, ont été sélectionnés pour participer à un programme de résidence, d’échanges et de création dans le cadre du projet Human Futures. Jumelés à des artistes venus de Berlin, Liverpool, Vienne et Aarhus (au Danemark), ils étaient appelés à créer des œuvres mettant en valeur les notions d’espace, d’habitation et de mémoire. Une preuve s’il en fallait une que le développement des arts numériques est une formidable carte de visite internationale.

Catégorie
Mots-clés