Jouer Mathieu au Carnegie hall : un rêve devenu réalité

2013

Le pianiste Alain Lefèvre, lauréat des plus grandes distinctions, dont l’Ordre national du Québec, a rendu un hommage touchant au compositeur André Mathieu (1929-1968) en interprétant en décembre dernier le Concertino no 2, au Carnegie Hall de New York, l’une des plus prestigieuses salles de concert du monde.

Rappelons que Mathieu avait aussi joué au Carnegie Hall en 1942 cette même pièce. Soixante-dix ans plus tard, ce concert a pu faire revivre la musique interprétée par le jeune Mathieu de 13 ans, que les critiques avaient surnommé le « Mozart québécois ».

Ce concert d’Alain Lefèvre dans la Grosse Pomme témoigne de l’engagement du pianiste à faire connaître l’œuvre unique d’André Mathieu partout dans le monde. L’œuvre d’un grand Montréalais, un enfant prodige de la musique au destin exceptionnel et tragique.

Catégorie
Mots-clés