Faire vivre les mots

2014

Le festival international de la littérature (FIL) a fêté son 20e anniversaire avec une cinquantaine d'activités disséminées dans les quartiers montréalais et avec un invité d'honneur : Haïti. Créé par l’Union des écrivaines et des écrivains québécois, le FIL vole de ses propres ailes depuis 10 ans. Quand il a vu le jour en 1994, Gaston Miron, Anne Hébert, Bruno Roy, Gil Courtemanche et Nelly Arcan étaient toujours parmi nous, comme l’a rappelé la directrice générale Michelle Corbeil dans son mot d’anniversaire.

Spectacles, lectures publiques, films, rencontres, slams, expositions et installations éphémères, tout y était pour fêter en grand la diversité de la littérature et de l’écriture. 

Au fil des années, l’histoire du festival est riche d’invités spéciaux comme Fanny Ardant, Jean-Louis Trintignant et Sami Frey, mais aussi des 4000 écrivains et artistes qui y ont participé, des 1000 manifestations organisées et des quelque 200 000 festivaliers qui y ont assisté.

La soirée de fête a réuni de nombreux artistes, dont Marie Chouinard, Jean-Paul Daoust, Brigitte Haentjens, Chloé Sainte-Marie, Gilles Vigneault, ainsi que Loui Mauffette et ses passeurs de poésie.

Afin de marquer les 20 ans du Festival, 20 écrivains dont Louise Bombardier, Christine Brouillet, Robert Lalonde et Perrine Leblanc ont été invités à créer un texte en s’inspirant d’une oeuvre exposée au Musée des beaux-arts de Montréal.

Depuis sa création, le FIL se veut une bibliothèque vivante, qui a fait tomber les frontières entre la littérature et les autres formes d’art. 

Catégorie
Mots-clés