Des fleurs et des arbres pour Lhasa

2014

Installée à Montréal dans les années 1990, elle avait fait du Mile-End son chez-soi d'adoption. Devant plus de 400 personnes réunies pour lui rendre un émouvant hommage, le nouveau parc Lhasa De Sela gardera désormais vivante la mémoire de la chanteuse. 

Emportée par un cancer au jeune âge de 37 ans, Lhasa De Sela, avec sa voix amoureuse et ses chansons imprégnées d’intensité et douceur, a laissé une marque indélébile dans le coeur des Montréalais. 

Un groupe de résidents, qui a également eu l’appui des commerçants du quartier, a proposé de renommer le parc Clark en son honneur. Situé entre les rues Saint-Urbain et Clark, le petit espace vert est à proximité de l’ancien studio de l’auteure-compositrice-interprète d’origine mexicaine. Installée à Montréal dans les années 1990, elle avait fait du Mile-End son chez-soi d’adoption. 

Entourés des amis et de la famille de l’artiste, les citoyens du quartier se sont donné rendez-vous pour souligner l’événement. Patrick Watson, The Barr Brothers et Bia se sont entre autres produits sur la simple scène installée là pour l’occasion. C’est sur un des nombreux « pianos publics » de la ville, celui-ci peint aux couleurs du dernier album de la chanteuse, que les artistes lui ont rendu un touchant hommage.

Catégorie
Mots-clés