Art public : une valeur ajoutée à la beauté de notre ville

2013

Trouver l’art sur son chemin
Cette année, cinq nouvelles œuvres sont venues confirmer le caractère incontournable de l’art public, tant pour la qualité de vie que pour l’accessibilité et la démocratisation de la culture.

L’avenir s’annonce foisonnant, puisque sept œuvres sont présentement en cours de réalisation et seront inaugurées d’ici 2015.

Nouvelles œuvres

  1. L’Étreinte, de Luce Pelletier, parc Toussaint-Louverture, arrondissement de Ville-Marie.
    À l’image des cultures qui cohabitent aux Habitations Jeanne-Mance, L’Étreinte laisse voir des feuilles dans lesquelles sont découpés des motifs évocateurs. La courbure des tiges suggère une étreinte. L’œuvre se compose de six îlots disposés dans le parc de manière à créer un parcours. Elle a la particularité unique d’avoir été créée avec la collaboration des résidents des Habitations Jeanne-Mance.
  2. Kate&Nora, de Robert Wilson (don de la famille McGarrigle), place Kate-McGarrigle, arrondissement d’Outremont.
    Sur la place dédiée à Kate McGarrigle, dans ce quartier où la musicienne a résidé, une chaise double de l’artiste américain Robert Wilson lui rend un hommage discret. L’œuvre, qui reprend la forme du confident, invite à la rencontre et à l’échange, tout en référant à Nora, l’alter ego qui a suivi Kate depuis l’enfance.
  3. Carrefour, de Francis Montillaud, La Station, Île-des-Soeurs, arrondissement de Verdun.
    L’œuvre se compose de cinq bustes en bronze reproduisant, par une technique de moulage, les visages d’hommes et de femmes qui fréquentent la maison intergénérationnelle qu’est devenue La Station.
  4. La Bourrasque, de Gwenaël Bélanger, bibliothèque du Boisé, arrondissement de Saint-Laurent.
  5. Constellation en Sol, d’Adad Hannah, bibliothèque Marc-Favreau, arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie.

Œuvres restaurées

  1. Monument à Nicolas Copernic, de Berthel Thorvaldsen, devant le Planétarium Rio Tinto Alcan de Montréal, arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.
  2. Le Cadran solaire, d’Herman J. van der Heide, Planétarium Rio Tinto Alcan de Montréal, arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.
  3. Le malheureux magnifique, de Pierre-Yves Angers, édifice du Centre Urbanisation Culture Société de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), arrondissement du Plateau-Mont-Royal.
  4. Œuvre sans titre, de Jacques Carpentier, parc Serge-Garant, arrondissement de Ville-Marie.
  5. Neuf couleurs au vent, de Daniel Buren, place Urbain-Baudreau-Graveline, arrondissement du Plateau-Mont-Royal.
  6. Détour : le grand jardin, de Michel Goulet, parc René-Lévesque, arrondissement de Lachine.
  7. La pierre et le feu, de Jean-Pierre Morin, parc René-Lévesque, arrondissement de Lachine.
  8. Les cariatides, de Dominique Valade, parc René-Lévesque, arrondissement de Lachine.
  9. Monument aux braves de Lachine, d’Alfred Laliberté, parc Stoney-Point, arrondissement de Lachine.

Œuvre éphémère

  1. À l’occasion de l’événement Métis-sur-Montréal 2013, la place De La Dauversière, située devant l’hôtel de ville, a accueilli l’intervention créative Jardins M, réalisée par l’Atelier Pierre Thibault. À l’ombre du Château Ramezay, cette œuvre éphémère évoquait la nature et offrait un espace de repos en ville.
Catégorie